Make your own free website on Tripod.com
 
Information sur Symposium sur l'Afrique

Berlin / 2001


 

Information sur le Symposium sur l'Afrique en RFA / 2001 Berlin

Le Symposium sur l'Afrique se veut un forum de discussion au cours duquel différentes opinions sur la situation et l'avenir de l'Afrique seront exprimées.
(53 Pays, 771 Millions d'habitants)

Nous vivons dans un monde où les changements dans les sociétés s'opèrent de plus en plus vite. Mais l'Afrique reste pour beaucoup de gens ce continent à la fois riche et pauvre. Les différentes facettes de notre continent demeurent continuellement inconnues de l'opinion publique en RFA comme en Europe.

L'Initiative AFRIQUE 2000 voudrait par ce symposium offrir aux Africains et Européens l'occasion de s'informer sur la situation en Afrique et réfléchir ensemble sur l'avenir du continent.

En ce début du 21. siècle, l'Afrique fait la rétrospective d'un passé tourmenté. Au début de ce troisième millénaire , l'Afrique doit relever de grands défis.

La recherche de la Paix et la Stabilité sur tout le continent, la Santé et l'Approvisionnement des populations en produits de base, l'Education et le Travail pour la Jeunesse, la Modernisation de l'Industrie et de l'Economie, le changement des structures au rythme de la Globalisation, le Processus de Démocratisation,
la Conservation de l'Identité africaine et bien d'autres thèmes seront débattus au cours du symposium.
 
L'Histoire récente de l'Afrique est marquée par des bouleversements profonds.
Le changement des structures s'opère dans plusieurs pays africains et ceci n'est plus à ignorer.

Où va l'Afrique?
Cette question préoccupe fortement beaucoup d'Africaines et Africains au vu du déroulement des évènements de ces derniers temps.
Nos amis et partenaires allemands et européens se posent parfois la même question. L'Afrique est en voie de changement. Cependant, ce processus entraîne avec lui des inquiétudes. Cela se ressent partout dans les villes et villages.
Quatre décennies après la vague d'indépendance des Etats africains, ceux-ci sont obligés de partir sur de nouvelles bases afin d'offrir à leurs populations de meilleures perspectives d'avenir. Les structures héritées de la colonisation sont révolues. L'Afrique a besoin de nouvelles structures afin de ne pas perdre le lien avec le reste du monde. Partout dans le monde, on exige des réformes et la modernisation de la société. L'Afrique est-elle aussi concernée? Y-a-t'il une alternative à la globalisation? Face à la situation actuelle ,l'Afrique doit-elle suivre sa propre voie afin de pouvoir résister à l'intense concurrence internationale ?
Toutes ces questions exigent des réponses.

Le changement de génération s'opère actuellement en Afrique sans que l'on ne s'en  rende compte. La majorité de la population africaine est composée de jeunes gens. Ces Enfants des Républiques africaines ne connaissent d'autres Etats que ceux d'aujourd'hui; tous aspirent à la paix, la stabilité et à un meilleur avenir.

C'est cette question sur l'avenir de L'Afrique qui sera le thème central du Symposium

Les multiples conflits socio-politiques et les guerres en Afrique nous obligent tous à agir ensemble et de manière déterminée, car les victimes de ces querelles brutales sont souvent les civils. Leurs droits fondamentaux sont violés sans gêne bien que les Etats africains aient signés la Charte des droits de l'Homme de l'ONU et l'O.U.A.

L'organisation de l'avenir de l'Afrique est un devoir qui revient aux filles et fils de l'Afrique. Le reste du monde, l'Allemagne incluse, ferait mieux de travailler avec les forces vives africaines qui sont orientées vers les réformes afin de renforcer la dynamique interne africaine et la démocratie sur le continent.

Le nouveau partenariat entre l'Afrique et l'Europe ne pourra aboutir que si les populations des deux continents se connaissent mieux. Souvent nous ne nous connaissons pas assez. Tandis que les populations africaines attribuent les causes des crises permanentes qui secouent le continent aux pays industrialisés, beaucoup d'Européens pensent que l'Afrique provoque elle-même ses propres problèmes.

La coopération entre l'Allemagne et l'Afrique ne doit pas se limiter uniquement à la question de l'aide au développement. Les gens exigent davantage une nouvelle orientation de la politique et un partenariat dans les différents domaines de la
société. Plusieurs citoyens en RFA et en Afrique manifestent l'intérêt de connaître les nouveaux accents de la politique africaine de gouvernement fédéral "Rot-Grün" .
La question est de savoir quelle sera la politique africaine pratiquée dans l'avenir?

Il est temps de s'engager pour l'avenir de l'Afrique afin que le futur puisse commercer dès aujourd'hui.
 

Salutations cordiales.

Jimmy Kenga

Initiateur de l'Initiative AFRIQUE 2000
 
 

http://initiativeafrika2000.tripod.com
E-mail: Initiativeafrika2000@gmx.net